Yan Hamel (TÉLUQ)

Yan Hamel est professeur à la TÉLUQ, où il conçoit des cours à distance multimédias portant sur les échanges entre littérature, culture et société. Ses recherches adoptent une perspective sociohistorique et intertextuelle sur le roman, l’essai et le théâtre français du XXe siècle. Il est notamment spécialiste du concept sociologique de mémoire collective, du roman de guerre, de Jean-Paul Sartre et de la littérature engagée.

  • La Bataille des mémoires. La Seconde Guerre mondiale et le roman français, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, coll. « Socius », 2006, 406 p.
  • «Le rêve américain de Jean-Paul Sartre», Les Temps Modernes, nos 658-659, avril-juillet 2010, p. 49-80.
  • «Mémoire du duel dans À la recherche du temps perdu», Présence francophone, no 74, 2010, p. 37-47. 
  • «Un touriste engagé, Jean-Paul Sartre écrit l'Amérique», dans Sylvain Menant (dir.), Travaux de littérature - Les Amériques des écrivains français, tome XXIV, 2011, p. 333-343.   
  • «L'amnésie de la Résistance et de Mai 68, selon François Nourissier», dans Nelly Wolf (dir.), Amnésies françaises à l'époque gaullienne (1958-1981). Littérature, cinéma, presse, politique, Paris, Classiques Garnier, coll. «Rencontres», 2011, p. 37-51.