Rainier Grutman (Université d’Ottawa)

Rainier Grutman est professeur titulaire à l'Université d'Ottawa. Sa thèse, soutenue à l'Université de Montréal, s'intitule Formes et fonctions de l'hétérolinguisme dans la littérature québécoise, entre 1837 et 1899. Ses intérêts sont multiples, des théories de la traduction et du bilinguisme à la littérature française, québécoise et belge du 19e siècle. Ses recherches actuelles portent sur l'intertextualité et l'idéologie.

  • Histoire de la littérature belge , codirecteur avec Jean-Pierre Bertrand, Michel Biron et Benoît Denis, Paris, Fayard, 2003, 672 p.
  • Fictionalising Translation and Multilingualism [numéro spécial de Linguistica Antverpiensia, nouvelle série, No. 4] codirecteur avec D. Delabastita, Anvers, École supérieure de traducteurs et d’interprètes [HIVT], 2005, 310 p.
  • « Autour du plurilinguisme médiéval », dans C. Vandendorpe et P. Berthiaume (dir.), La passion des lettres. Études de littérature médiévale et québécoise en hommage à Yvan Lepage, Ottawa, David, 2006, p. 153-163.
  • « Quels 19e siècles? Considérations inactuelles », direction d'un numéro spécial des Cahiers du dix-neuvième siècle (Québec, Nota Bene), no 2, 2007.
  • « L'autotraduction : dilemme social et entre-deux textuel », Atelier de traduction, 7, 2007, p. 193-202.