Olivier Parenteau (Cégep de Saint-Laurent)

Olivier Parenteau a complété une thèse à l’Université McGill sur les représentations poétiques de la Première Guerre mondiale. Il s’intéresse à la poésie des XIXe et XXe siècles et, plus particulièrement, à la topique guerrière. Il a aussi travaillé sur l’œuvre d'Aragon. Il enseigne actuellement au Cégep de Saint-Laurent.

  • L'honneur des poètes. Grande guerre et modernité poétique (Apollinaire, Cocteau, Drieu La Rochelle, Éluard), Thèse (Ph.D), Université McGill, 2010, 455p.
  • «Vider son Verdun trait», COnTEXTES [En ligne], n°6 septembre 2009. URL : http://contextes.revues.org/index4498.html
  • «Pour la sociocritique : l’École de Montréal», [Codirection avec Yan Hamel], Spirale no 223, novembre-décembre 2008, p. 15-39.
  • «Gérard de Nerval à Saint-Germain-en-Laye», @nalyses [En ligne], Comptes rendus, XIXe siècle, mis à jour le : 27/11/2008, URL : http://www.revue-analyses.org/index.php?id=116
  • «Tristan Corbière lecteur de François Villon», Études littéraires, Volume 37, numéro 2, printemps 2006, p. 113-131.