Michel Fournier (Université d’Ottawa)

Michel Fournier est professeur agrégé à l’Université d’Ottawa et spécialiste de la littérature française des XVIIe et XVIIIe siècles. Il s’intéresse à l’anthropologie littéraire et aux croisements des savoirs et des croyances, à la littérature pour la jeunesse et à l’histoire de la lecture et de la réception.

  • «La rencontre érotique du corps avec l’esprit de Montfaucon de Villars à Crébillon», in Monique Moser-Verrey, Lucie Desjardins et Chantal Turbide (éds), Le corps romanesque : images et usages topiques sous l’Ancien Régime, Québec, Presses de l’Université Laval, «Les collections de la République des Lettres», 2009, p. 455-467.
  • «Topographie de l’espace intermédiaire : du monde des lecteurs au pays des romans», dans Jean-Pierre Dubost (dir.), Topographie de la rencontre dans le roman européen, Clermont-Ferrand, Presses de l’Université Blaisel, 2008, p.187-199.
  • «La “révolution” de la lecture romanesque au XVIIIe siècle en France : institutionnalisation de la lecture et conditions d’émergence d’une nouvelle sensibilité», Revue d’histoire moderne et contemporaine, vol. 54, no 2, 2007, p.55-73.
  • «“La sorcière avait tout bu” : fonction de l’humour dans le conte surnaturel du XIXe siècle au Québec», Humoresques, no 25, 2007, p. 53-69.
  • Généalogie du roman : émergence d’une formation culturelle au XVIIe siècle en France, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. «La République des Lettres», 2006, 323 p.