Michael Rinn (Université de Bretagne Occidentale)


Michael Rinn est professeur en sciences du langage à l'Université de Bretagne Occidentale. Agrégé en lettres, docteur en linguistique, il mène des recherches sur les discours de l'extrême contemporain. Il a consacré plusieurs travaux à l'indicible de l'Holocauste, stratégie narrative tiraillée entre le devoir de mémoire et l'exigence de sens. Un autre domaine de recherche porte sur les discours convaincants, dont les campagnes de prévention contre le sida. Aujourd'hui, il participe à la conceptualisation d'une sémiologie de l'Internet. 

  • Témoignage sous influence. La vérité du sensible, Laval, Presses de l’Université Laval, coll. «Mémoire et survivance», 2015.
  • L’Afrique en images. Représentations & idées reçues de la crise, Paris, L’Harmattan, coll. «Eidos», 2015.
  • L’Afrique en discours. Lieux communs & stéréotypes de la crise, Paris, L’Harmattan, «Local et Global», 2015.
  • «L’art d’avoir raison de la guerre», Cahiers de l’AIEF, n° 67, 2015, pp. 181-195.
  • Les Discours sociaux contre le sida. Rhétorique de la communication publique, Bruxelles, De Boeck Université, coll. «Culture et communication», 2002, 310 p.