Elaine Després (UQAM)

Elaine Després est doctorante à l'Université du Québec à Montréal. Sa thèse, sous la direction de Jean-François Chassay, s'intitule « Pourquoi les savants fous veulent-ils détruire le monde? Évolution d'une figure de l'éthique ». Elle s'intéresse aux liens entre science et littérature, notamment dans une perspective sociale. Elle est directrice de la revue Postures, critique littéraire.

  • « L'échec de la filiation : réflexion sur l'engagement dans Le Banquet de Sébastien Rose », Postures, critique littéraire, dossier « Engagement : imaginaires et pratiques », hors-série no 1, 2009, p. 99-106.
  • « L'anti-happy ending. Théorie, collage et interdiscursivité parodique dans Brazil de Terry Gilliam », p. 95-112, dans Danielle Aubry et Gilles Visy (dir.), Les oeuvres cultes : entre la transgression et la transtextualité, Paris, Publibook, 2009, 205p.
  • Humain, ou presque. Quand science et littérature brouillent la frontière, codirectrice avec Jean-François Chassay, Montréal, UQAM, coll. « Figura », no23, janvier 2010.
  • «Renaître de cendres radioactives : la solution apocalyptique de Ray Bradbury», Postures, critique littéraire, dossier « Utopie/Dystopie : entre Imaginaire et Réalité », hors-série no 2, à paraître (mars 2010).
  • « L'Inquiétante Science de la greffe chez Maurice Renard », Otrante, dossier «Science et fantastique», Hélène Machinal (dir.), à paraître (2010).